Etudes et recherche

L'Institut d'Etudes Sociales a mené plusieurs études sur les questions relatives aux compétences et  la validation des acquis et de l'expérience des militants syndicaux, notamment en tant que chef de projet de deux études réalisées dans le cadre de projets pilotes du programme Leonardo Da Vinci, financé par la Communauté Européenne, de 2001 à 2006.

recherche

 

 


VAIFOR (Validation des Acquis Informels et Formation)


Sur la periode 2007- 2016, l'IES s'était engagé dans une opération de développement de la validation des compétences des cadres syndicaux et des cadres fragilisés en vue notamment de faciliter leurs évolutions ou reconversions professionnelles. Dans ce cadre, l'IES a mis en oeuvre le dispositif VAIFOR (Validation des Acquis Informels et Formation) au sein de la Faculté d'Economie de Grenoble. VAIFOR est financé par le Conseil Régional Rhône-Alpes dans le cadre d'une convention de "Professionnalisation des actifs". VAIFOR vise à soutenir les demandeurs d'emploi dans leur projet de développement des compétences et parcours de reconversion.

 


PECS (Passeport Européen de Compétences Syndicales)


PECS est l'aboutissement de deux années de travail d'un partenariat constitué de représentants syndicaux et de chercheurs universitaires de cinq pays européens. Les confédérations syndicales directement associées à la réalisation de ce CD-Rom sont la CCOO (Espagne) la CGTP (Portugal) et le MSZOSZ (Hongrie). Les universités et organismes impliqués sont l'IES, la SFR (Italie) et le WLRI (GB).

PECS est un outil d'évaluation des compétences à l'usage de publics atypiques et plus particulièrement des responsables syndicaux. Plus précisément, c'est un format de document permettant aux utilisateurs de réaliser un état des lieux de leurrs compétences (savoirs, aptitudes, cursus formatifs, acquis) en vue de projets personnels ou d'évolutions professionnelles.
Le passeport est renseigné par l'utilisateur en s'aidant des outils figurant en annexe. Il permet un suivi du parcours de formation et de développement des compétences tout au long de la vie. PECS s'inscrit ainsi dans une phase opérationnelle de validation des acquis et de l'expérience.

Valsyndic (Validation des acquis syndicaux)

Valsyndic est une étude pilotée par l'IES de 1998 - 2001, impliquant six autres pays : Espagne, Portugal, Ecosse, Angleterre, Italie, Hongrie. Chaque pays a réalisé une étude sur la validation des acquis des militants syndicaux  à partir d'enquêtes auprès de responsables syndicaux et de responsables universitaires.

L'objet de cette étude est de mettre en place une ingénierie de formation d'envergure européenne visant à développer la validation des acquis des militants syndicaux en vue de leur insertion dans des cursus de formations universitaires. Les principaux résultats du programme Valsyndic  :
- la nécessité de méthodes de repérage des acquis de la militance adaptés à des profils caractérisés par l'importance de leurs compétences informelles (une évaluation des acquis construite par une variété de méthodes d'investigation déclaratives, tests, mise en situation, oraux collectifs)
- la faisabilité et l'opportunité  d'une VAE dans la mesure où elle est complétée par un dispositif de formation professionnelle continue (une VAP à tendance formative).

Etude de la validation des acquis des militants syndicaux

Cette étude sur la validation des acquis des militants syndicaux  a été réalisée en 1995 pour le compte du Ministère  du Travail et le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. Elle s'est appuyée sur une enquête auprès des militants syndicaux de la CGT et de la CFDT portant sur les acquis et de responsables universitaires pour la validation.

Dans le cadre d'un projet de reconversion ou de formation universitaire (dans le but d'une meilleure maîtrise de leurs fonctions syndicales) les militants syndicaux sont amenés à présenter  une candidature de validation des acquis à l'Université. Bien que prévues par les textes de loi, l'expérience montre que les procédures de validation de ce public sont plutôt rares et incertaines dans leur issues. Cette étude a pour objet de vérifier l'existence des acquis en termes de connaissances, de savoir faire et de comportement, d'évaluer leur degré de compatibilité avec les critères de validation retenus par les universités et enfin de proposer des procédures d'évaluation adaptées aux particularités des militants.

Rapport d'étude - 135 pages - septembre 1995
Synthèse des résultats in L'Isère économique et sociale - Dynamiques en oeuvre n° 9/10, février 1996, p. 57-65

UGA fac eco CMJN