Principes de fonctionnement des instituts du travail

Deux principes de base régissent le fonctionnement des Instituts :

  1. La pleine participation des partenaires 
  2. Le respect de l'autonomie de chacun.

Ces principes s'appliquent aussi bien dans la gestion de chaque institut que dans la conduite des activités.image fonctionnement

Les Instituts sont gérés paritairement par des universitaires et des responsables des instances interprofessionnelles des trois organisations syndicales:
- Union Départementale,
- Union Régionale,
- Confédération (selon le cas).


Les décisions sont prises à l'unanimité des représentants. Pour la conduite des actions spécifiques avec chaque organisation, les décisions sont prises avec chacune des organisations.
Un principe d'équilibre est appliqué entre les organisations syndicales pour des raisons à la fois historique et budgétaire.

Dans la conduite des stages la coresponsabilité est entière :
la programmation, la tenue et l'
évaluation sont décidées et réalisées en commun entre universitaires et responsables syndicaux. La responsabilité du recrutement incombe aux organisations syndicales de même que l'explicitation des positions et pratiques de l'organisation.

 

 

La conférence des directeurs des instituts du travail

Créée en 2009 la conférence des directeurs des instituts du travail a pour objet de se doter d’un organe chargé de représenter les instituts auprès des différentes instances (Ministères, Universités, etc...). A cet effet la conférence s’est dotée d’un bureau composé de 3 membres.
Au titre de l’année 2017 ce bureau est composé de :

  • Yann LEROY - IDT Nancy                                               Yann leroy
  • Nicolas MOIZARD - IDT Strasbourg                               Nicolas Moizard
  • Mario CORREIA - IDT Aix-en-Provence                        Mario CORREIA

 

Moyens de fonctionnement des instituts du travail

Les ressources financières sont composées de subventions du Ministère du Travail, de l'Emploi, de la Formation Professionnelle et du Dialogue social et éventuellement des collectivités territoriales. Outre la mise à disposition des postes, certains instituts bénéficient d'une dotation globale de fonctionnement du Ministère de l'Education.
Les ressources destinées à la formation syndicale permettent de couvrir les frais de stages. Le personnel est mis à disposition par l'Université d'accueil ou est contractuel payé sur subventions. L'Université d'accueil met des locaux à disposition.

UGA fac eco CMJN